2013-11-27

Cinq choses qui détériorent la communication au sein de l’équipe

Drake Editorial Team

Puisque les leaders ont affaire à des personnalités différentes au sein d’une équipe, il n’est pas raisonnable de penser qu’il n’y aura pas de problème de communication. Même dans les équipes les plus efficaces et harmonieuses, surviennent parfois des problèmes et des situations qui peuvent faire complètement dérailler la communication.

Les problèmes de communication au sein d’une équipe arrivent souvent lorsque la confiance et le respect sont diminués ou ignorés par certains membres de l’équipe, ou lorsqu’un conflit chronique n’a pas été résolu. Ces problèmes surviennent aussi lorsque certains membres pensent que leurs intérêts personnels sont plus importants que les besoins et l’identité de l’équipe et que, motivés par leurs désirs personnels, ils font tout en leur possible pour les atteindre, y compris perturber l’équipe. 

C’est lorsque l’équipe commence à grandir que les problèmes de communication sont plus fréquents, car les individus jouent des coudes pour se positionner et conserver leur pouvoir dans ce nouvel environnement en plein changement. Dans les équipes plus anciennes et plus structurées, les meneurs pensent que les membres de l’équipe solutionnent les problèmes de communication eux-mêmes en fonction de ses limites, règles et normes définies.

 

1. Perte de confiance et de respectSi les leaders permettent au souci qui a causé le problème de communication d’empirer, ils connaitront une baisse de la confiance et du respect que leur portent les membres de l’équipe; et celles-ci pourraient être difficiles, voire impossibles à rétablir. Elles peuvent s’avérer fatales à l’équipe et peuvent même requérir de former une autre équipe pour les surmonter. La confiance perdue est très longue à rétablir.

 

2. Interruption du flot continu des idéesUne fois que les soucis de communication entre les membres de l’équipe démarrent, les discussions deviennent émotionnelles et subjectives, au lieu de demeurer objectives et factuelles. Le remue-méninge diminue au point que les idées ne coulent plus naturellement entre les individus. En fait, cela stoppe le fonctionnement de l’équipe en tant que telle, jusqu’à ce que les causes soient traitées.

 

3. IntimidationAprès un problème de communication, certains membres tentent de prendre contrôle de l’équipe, la soumettant à leurs perspectives et objectifs personnels détournés. Ils utilisent ensuite des réponses émotionnelles pour intimider les autres membres de l’équipe à accepter leur point de vue. C’est à ce moment que les liens de confiance et de respect entre les membres de l’équipe peuvent être rompus. Les problèmes de communication détruisent la structure de l’équipe et la soumettent à la volonté d’un ou plusieurs membres.

 

4. Parti-prisUne fois que le problème de communication a conduit un ou  plusieurs membres de l’équipe à détruire l‘ordre de l’équipe, un parti-pris soutenant les objectifs personnels détournés s’instaure. Lorsque les membres permettent à l’équipe d’être dominée par des individus, ils nuisent au processus de travail d’équipe en entier.

 

5. Processus de prises de décisions défaillantLes problèmes de communications au sein d’une équipe mènent inévitablement à la prise de mauvaises décisions. Les partis-pris qui empêchent le flot naturel des idées empêche aussi les équipes de considérer toutes les options et alternatives lorsqu’elles prennent des décisions. Les décisions sont affectées par les partis-pris de l’individu qui contrôle l’équipe. Dans ces circonstances, la procédure de prise de décision et la décision elle-même seront toutes les deux déficientes. Les individus qui ont détourné le travail d’équipe utilisent l’environnement d’équipe pour couvrir leurs activités lorsque des décisions produisent des résultats défectueux.  Puisqu’ils ne veulent pas être tenus responsables de leurs comportements et actions, ils mettent l’équipe en cause pour la décision.


Réimprimé avec la permission du Dr. Timothy Bednarz, auteur de 125 livres dans la série « Pinpoint skill development ». Il a aussi écrit « Great! What makes leaders great », sélectionné par le magazine Forward review comme l’un des dix meilleurs livres de gestion de carrière publiés en 2011, et finaliste au prix du livre de l’année 2011 du Forward review. Dr. Bednarz a aussi contribué à « Practical ethics for the food professional ». 

2017-04-04

Conseils de gestion - Sept idées pour obtenir le m...

Roger K. Allen

Malgré les progrès technologiques, le travail au sein d’une entreprise est effectué par des humains. Ce sont des gens qui font face aux clients...

En savoir plus

2015-10-02

Accent sur les petites entreprises et les RH

Drake Editorial Team

In the increasingly complex human resource environment, SMEs are facing challenges similar to those of large companies, including finding qualified employees ...

Learn more

2017-03-01

Mythes courants au sujet de la motivation du perso...

Drake Editorial Team

Les motivations varient d’un employé à l’autre. Quelles que soient les mesures de motivation à votre disposition, vous devez d’abord trouver ce qui les stimule individuellement en le leur demandant...

En savoir plus